Publié dans Non classé

VENISE Dans les pas de Casanova.

Aux femmes, il a toujours préféré sa liberté. Joueur invétéré et libertin, il s’est vanté d’en avoir aimé 122….en 39 ans ! C’est à Venise qu’il a commencé à exercer ses «talents»….

Résultat de recherche d'images pour "Venise"

Le Palais des Doges

Résultat de recherche d'images pour "giacomo casanova"Né en 1725 à Venise, Giacomo Casanova est le fils de modestes artistes. Lui-même déploiera d’immenses talents de comédien non seulement pour se rapprocher des puissants, mais aussi pour séduire la gent féminine. Ainsi, vers 1740, alors qu’il est nommé abbé de l’église San Samuelle, à deux pas du palais Grassi, construit entre 1748 et 1772, la beauté des femmes l’émoustille déjà et il se détourne vite de sa vocation. Tandis qu’il prépare un sermon, il tombe amoureux d’Angela, la nièce du curé, qui prend des leçons de broderie. Casanova passe ses journées à la regarder travailler en lui déclarant sa flamme, mais ne reçoit en retour que mépris et indifférence. La jeune femme, pourtant loin d’être insensible, a compris que ce beau parleur ne l’épouserait jamais…

Casanova jette alors son dévolu sur Nanette et Marton, deux soeurs brodeuses, comme Angela. Et cette dernière va jouer les entremetteuses. Elle propose à Casanova de se joindre à elle et ses deux amies pour une soirée libertine. Il faut se replacer dans le contexte de la Venise de l’époque, réputée être la ville d’Europe où l’on s’amusait le plus et qui attirait les célébrités du monde entier, pour ses théâtres, son carnaval (qui durait six mois) et aussi des bordels ! «Ablutions collectives ..Nuit blanche, Casanova passe de Nanette à Marton, de Marton à Nanette » écrit la romancière Chantal Thomas dans la biographie qu’elle consacre à l’aventurier Résultat de recherche d'images pour "casanova un voyage libertin de chantal thomas"Casanova, à seulement 14 ans, a perdu sa virginité. 

A la même époque, notre don Juan, 1.90 mètre de séduction et de muscles, tombe sous le charme de Teresa Imer. Le jeune homme fréquente alors assidûment le palais Malipiero, l’un des plus beaux palais de Venise, situé sur le grand canal, Résultat de recherche d'images pour "Le palais Malipiero"à quelques minutes à pied de la place Saint-Marc. Il y rencontre la belle Teresa, convoitée par le sénateur Malipiero, et….la séduit. Les amants se font surprendre et Casanova se fait chasser du palais à coups de bâtons. Leur idylle ne durera pas bien longtemps, mais la légende raconte qu’ils auraient eu deux enfants.

Décidément, dans cette Venise du siècle des Lumières, tout est permis ! Même les nonnes ont des aventures et Casanova compte bien en profiter. Le séducteur a 28 ans et fréquente les soirées masquées en vogue durant le carnaval. Résultat de recherche d'images pour "carnaval de venise"Il y rencontre celle qu’il appelle «C.C» dans ses mémoires, une jeune fille de bonne famille. Casanova veut l’épouser, mais le père de C.C. refuse et, par précaution, fait enfermer la malheureuse au couvent de l’île de Murano, Résultat de recherche d'images pour "île de Murano"à 1.5 kilomètres au nord de Venise.

Dépité, le jeune homme se rend plusieurs fois au couvent pour tenter d’apercevoir sa bien-aimée, quand il est repéré par M.M (Marina Morosini), une autre religieuse, issue d’une lignée de Doges. Il n’en faut pas plus à cet épicurien pour céder à la tentation ! Résultat de recherche d'images pour "Casanova libertin" M.M, l’invite dans son «casin», une de ces garçonnières où les Vénitiens s’adonnaient à toutes sortes de plaisirs. L’alcool coule à flots et les sens s’éveillent…..C.C. apprenant que son premier amour s’est rapproché de celle qui joue auprès d’elle le rôle d’une protectrice, ne tarde pas à les rejoindre pour une orgie d’anthologie ! 

Arrêté à Venise le 26 juillet 1755 – pour crime contre la religion, libertinage ou escroquerie, voire après une dénonciation par quelques maris jaloux, les hypothèses sont nombreuses ! Casanova est incarcéré à la prison des Plombs, Résultat de recherche d'images pour "prison des plombs venise"située dans le palais des Doges (le Pont des soupirs, est un trait d’union entre le palais et la prison : la joie et la douleur)  Un enfer. Là Casanova hurle, se tape la tête contre les murs. «C’est ainsi que je commencerai à devenir fou», écrira-t-il dans ses mémoires. 

La prison est réputée inviolable, il s’en évade pourtant le 31 octobre 1756. Il s’enfuit par les toits alors que les cloches de Saint-Marc sonnent les douze coups de minuit. Après son évasion rocambolesque, il file en gondole sur la lagune, et fuit sa ville chérie. Après une vie d’aventurier, il finit ses jours dans un château de Bohême (en République Tchèque), où il rédige son oeuvre la plus célèbre, Histoire de ma vie, qu’il résumait ainsi : «J’écris ma vie pour me faire rire, et j’y réussis».

Au XVIIIème siècle, Venise surnommée la Sérénissime, comptait 150 000 habitants ; Ils y en a moins de 60 000 aujourd’hui.

Résultat de recherche d'images pour "venise"

Avec ses 20 millions de visiteurs annuels, cet écrin de beauté insulaire, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, devient de moins en moins agréable à vivre. Surtout l’été. Le tourisme de masse fragilise considérablement la ville que ses habitants désertent, fuyant les voyageurs, trop nombreux, et les rues devenues impraticables. Il faut jouer des coudes pour se frayer un passage dans les ruelles ou franchir les ponts surplombant les canaux. Les magasins de souvenirs, de masques ou de bibelots ont souvent pris la place de boutiques traditionnelles, artisanat de qualité ou commerces alimentaires. Le centre historique perd tous les ans quelques centaines d’habitants, avant 2030 il risque de se vider presque totalement transformant la ville en un «nouveau Disneyland».

Mais à Venise règne toujours l’insouciance, l’idée que l’art peut résister à tout et sauver de tout.

Auteur :

Dans ces pages, je revisite l'actualité et prend du recul en faisant cohabiter le monde du réel avec celui de la fiction et de l'imaginaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s